L’échec du 2-hydroxy-estradiol à interagir avec l’inhibition de la sécrétion

L’échec du 2-hydroxy-estradiol à interagir avec l’inhibition de la sécrétion de prolactine humaine par la dopamine in vitro et avec les récepteurs dopaminergiques des adénomes sécrétant la prolactine.

La capacité du 2-Hydroxyestradiol, un catécholtrogène et du 17 beta Estradiol à interagir avec l’inhibition de la dopamine de la prolactine et avec les récepteurs de la dopamine a été testée sur des cellules dispersées de sécrétion de prolactine humaine obtenues à partir de dix adénomes hypophysaires. Il y a une inhibition de 80% de la sécrétion de prolactine obtenue par addition de dopamine dans un système de superfusion. Cette inhibition n’est pas affectée par une pré-exposition aux stéroïdes, ou par leur introduction dans le milieu de périfusion. De plus, 2 Hydroxyestradiol et 17 beta Estradiol n’interagissent pas avec la liaison de 3H Domperidone aux récepteurs DA.

Peillon F, Brandi AM, Bression D, Le Dafniet M, Racadot J.